L’événement Deep tech pour la ville de demain

L’excellence des technologies numériques de rupture issues du monde académique au profit de transitions urbaines durables

01Qu’est-ce SCI.TY ?

SCI.TY - pour Sciences for city - est une initiative portée par l’alliance des acteurs deeptech de la ville de demain visant à faire émerger davantage de projets issus de la recherche publique et les faire sortir des labos pour maximiser leur impact environnemental, sociétal et économique.

02Les objectifs de SCI.TY

Mettre les solutions à forte intensité technologique au profit de la transition durable des territoires.

Changer de paradigme pour construire des villes résilientes, inclusives, circulaires et productives en capitalisant sur la puissance de la recherche scientifique.

Rejoignez-nous le 02 Décembre pour découvrir SCI.TY

En compagnie des expert.e.s académiques, entrepreneur.se.s issu.e.s de la recherche et acteurs institutionnels qui mettent la Deeptech au service de la transition urbaine.
Événement accessible en visio ou présentiel.

Le Programme du Jeudi 02 Décembre

Discours d’ouverture

09:00 - 09:30

Mot de bienvenue et discours d’ouverture par Nelly Garnier, Conseillère régionale et Déléguée spéciale à la Smart Region – Région Île-de-France

Avec

Nelly Garnier
Nelly Garnier
Conseillère régionale d'Île-de-France et Déléguée spéciale à la smart région

Deep tech X Ville de demain : l’innovation de rupture au secours de la transition vers des villes plus durables et désirables

Table ronde
09:30 - 10:45

Artificialisation des sols, surconsommation des ressources, pollution des milieux, dérèglements climatiques, inégal accès aux services publics, à l’habitat, gentrification des quartiers populaires… La ville, dans sa triple dimension physique, sociétale et culturelle, fait face à des défis sans précédent. Accélérer singulièrement la transition vers des villes plus durables, sobres, résilientes et inclusives devient un impératif. Peut-on capitaliser sur les Deep tech pour y parvenir ?

Quelle place l’innovation numérique de rupture doit-elle jouer pour aider les acteurs locaux à relever ces défis du siècle ? Comment les travaux de recherche académique de pointe dans le domaine de la data, de l’intelligence artificielle, de la blockchain, de la 5G, du edge computing ou de l’informatique quantique peuvent rapidement atterrir dans nos territoires ? Comment veiller à ce que ces innovations numériques Deep tech soient les plus efficientes et sobres possibles, et ne viennent pas amplifier un problème qu’elles prétendent résoudre ?

Avec

Frédéric Bourquin
Frédéric Bourquin
Directeur du département Composants et Systèmes, Université Gustave Eiffel
Yves Lostanlen
Yves Lostanlen
Professeur adjoint à l'Université de Toronto et Chief Business Officer d'aiXplain
Fabien Leurent
Fabien Leurent
Chercheur au Centre International de Recherche sur l'Environnement et le Développement, École des Ponts ParisTech
Elena Maj
Elena Maj
Doctorante, Université de Paris, laboratoire EVCAU
[Animatrice] Lucile Vessier
[Animatrice] Lucile Vessier
Docteure en physique et Journaliste - The Meta News
Pascal Bain
Pascal Bain
Responsable du département scientifique Sciences Physique, Ingénierie, Chimie et Energie, ANR
Antoine du Souich
Antoine du Souich
Directeur de la stratégie et de l'innovation, SOLIDEO

La Deep tech au bénéfice des transitions urbaines : lancement du programme SCI.TY

Présentation
11:00 - 12:00

SCI.TY est le nouveau programme porté par les acteurs Deep tech de la ville de demain : Cap Digital, l’Université Gustave Eiffel, Erganeo, l’Ecole des Ponts ParisTech et l’Incubateur Descartes de Descartes Developpement et Innovation. SCI.TY (pour Science for City) vise à faire émerger davantage de projets issus de la recherche publique et les faire sortir des labos pour maximiser leur impact environnemental, sociétal et économique.

Avec

Muriel Jougleux
Muriel Jougleux
Vice-Présidente Partenariats et Professionnalisation, Université Gustave Eiffel
Marie-Christine Bert
Marie-Christine Bert
Directrice des Relations internationales et des partenariats entreprises, Ecole des Ponts ParisTech
Jean-Christophe de Tauzia
Jean-Christophe de Tauzia
Directeur général, Descartes Développement & Innovation
Suat Topsu
Suat Topsu
Président exécutif, Erganeo
Carlos Cunha
Carlos Cunha
Délégué Général, Cap Digital

Investissement : quand les VC courtisent les acteurs académiques

Fireside chat
14:00 - 14:45

Depuis 2015, en Europe, les investissements en capital-risque dans la Deep tech ont augmenté trois fois plus vite que dans l’univers des startups B2C. Mais si la France a toutes les cartes en main pour devenir un acteur central de la Deep tech, elle doit cependant fournir à ces pépites issues de la recherche un continuum de financement solide, mêlant un puissant levier public et des investisseurs privés capables de soutenir les start-up Deep tech en amorçage. L’une des clés du succès ? La multiplication des alliances entre fonds d’investissement et acteurs académiques de premier plan.

Avec

Anne-Sophie Caresse
Anne-Sophie Caresse
Partner, Elaia Partner
Bruno Rostand
Bruno Rostand
Directeur Innovation & Entrepreneuriat, Université PSL
Carlos Cunha
Carlos Cunha
Délégué Général, Cap Digital

« Start-up issue de la recherche » : derrière le buzzword, récit de l’itinéraire d’un chercheur vers l’entreprenariat

Keynote
14:45 - 15:15

Comment, concrètement, créer sa start-up quand on est un jeune chercheur ? Comment s’y prendre ? Quelles difficultés sont rencontrées ? A contrario, quels sont les précieux soutiens sur lesquels s’appuyer ? Carlos Viana, CEO et cofondateur d’ICON Photonics (start-up Deep tech fondée et 2018 et spin off de l’ESIEE, proposant des solutions innovantes de couplage optique et de packaging hautes performances) nous raconte son parcours. 

Avec

Carlos Viana
Carlos Viana
CEO et Co-fondateur, ICON Photonics
[Animateur] Jean-Christophe de Tauzia
[Animateur] Jean-Christophe de Tauzia
Directeur Général - Descartes Développement et Innovation

Plan Deep tech : 2 ans après son lancement, quels bilan et perspective pour le programme cadre de Bpifrance ?

Keynote
15:30 - 16:00

En 2019, Bpifrance lançait un ambitieux plan Deep tech, revu et augmenté au printemps 2021 avec un objectif ambitieux : soutenir la création de 500 start-up Deep tech issues de la recherche par an d’ici 2025. Comment y parvenir ? Quelles places sont accordées aux différentes filières et notamment la filière ville durable au sein de ce programme cadre ? Quel rôle doivent jouer les acteurs académiques, le monde du capital risque et les organismes de transfert technologique ? Comment ce plan Deep tech entend permettre de concourir à la réindustrialisation de la France ? Le point complet avec Pascale Ribon, qui supervise tous les sujets Deep tech au sein de la Banque publique d’investissement.

Avec

Pascale Ribon
Pascale Ribon
Directrice Deep tech, Bpifrance

Quand la Deep tech chamboule le modèle traditionnel de la R&D des grandes entreprises

Table ronde
16:00 - 17:00

Si les start-up Deep tech portent en elles des espoirs fous pour répondre aux grands enjeux de l’environnement, de la ville de demain ou de la santé; elles détiennent aussi des technologies qui vont porter les marchés et industries de demain.

De là à menacer de disruption les capacités de R&D des grandes entreprises ? Pas sûr. Car si les start-up Deep tech bénéficient du soutien des grandes universités et d’investissements conséquents, elles ont également besoin de l’expertise des process d’industrialisation et des compétences pointues des grands groupes pour réussir le lancement de leur produit ou service innovant. Le tout, sous la contrainte de cycles de mise en marché plus longs et plus réglementés que ceux auxquels sont confrontées les start-up du digital plus classiques.

Cette interdépendance pourrait ouvrir un terrain fertile pour des partenariats constructifs entre jeunes pousses Deep tech et grandes entreprises… mais au prix d’un changement de culture et de paradigme R&D&I dans ces dernières.

Avec

Bernard Lledos
Bernard Lledos
Directeur de l'incubateur Deep tech Accelair, Air Liquide
Michele Dominici
Michele Dominici
Chef de projet Innovation - Habitat Intelligent et Durable, Groupe Bouygues
Cécile Villette
Cécile Villette
CEO, Altaroad
Tarik Bourouina
Tarik Bourouina
Professeur à l'ESIEE et co-fondateur de plusieurs start-up Deep tech
Marc Robert
Marc Robert
CEO, Carboneo
Dominique Fernier
Dominique Fernier
Directeur de la Fondation de l'Université Gustave Eiffel
[Animateur] Florent Detroy
[Animateur] Florent Detroy
Rédacteur en chef, POC Media

Transfert technologique - Human first

Tools kit Keynote
17:00 - 17:40

L’accès au financement en capital dès la phase d’amorçage d’une start-up Deep tech est, on le sait, un levier clé de succès. Pour autant, l’aspect “humain” ne doit pas être négligé. C’est d’ailleurs le trait commun de toutes les activités de transfert et valorisation technologique, bien au-delà de la création de start-up. Focaliser sur le besoin humain, s’installer à proximité immédiate des laboratoires de recherche, privilégier une approche sectorielle dans le transfert technologique ou encore favoriser le développement d’une culture commune et d’objectifs partagés sont autant de catalyseurs essentiels pour “faire atterrir » la Deep tech dans nos industries et sur nos territoires. Le point sur ces enjeux qui – trop souvent considérés comme acquis – ne sont plus appréciés à leur juste potentiel.

Avec

Céline Clausener
Céline Clausener
Directrice Générale, Linkinnov
Nathalie Vouillon
Nathalie Vouillon
Cheffe de mission Deeptech & PME Innovantes, Descartes Développement & Innovation
Hugues Vialletel
Hugues Vialletel
Responsable Transfert technologique et Entreprenariat et chargé de Mission RST et Normalisation, Université Gustave Eiffel
Adeline Douchet
Adeline Douchet
Directrice des investissements, Erganeo

Le Consortium

SCI.TY est porté par l’alliance unique des acteurs français de référence de la Deeptech pour la ville de demain

Cap Digital

Créé en 2006, Cap Digital est le premier collectif européen d’innovateurs du numérique et de la transition numérique des territoires. Il regroupe plus de 1 000 structures adhérentes dont 850+ PME, 70 Grandes Entreprises/ETI/EPIC, 70+ écoles/universités/laboratoires ainsi que 10 fonds d’investissement.

Université Gustave Eiffel

Pluridisciplinaire et nationale, l’Université Gustave Eiffel a pour particularité d’être le premier établissement rassemblant un organisme de recherche, une université, une école d’architecture et trois écoles d’ingénieurs. L’Université Gustave Eiffel œuvre dans de nombreux domaines de recherche. En particulier, elle représente un quart de la recherche française sur les villes de demain.

Ecole Ponts ParisTech

L'École des Ponts ParisTech est une grande école française. Depuis 1747, elle forme des ingénieurs de haut niveau, de futurs dirigeants et des chercheurs aptes à relever les défis de la société et de la transformer. Au-delà du génie civil et de l'aménagement du territoire, qui ont fait historiquement son prestige, l'École développe formations et recherche d'excellence liées aux enjeux de la transition énergétique.

Erganeo

Erganeo est une société d’investissement française spécialisée dans les innovations de rupture à fort impact sociétal. Sa mission : accélérer et simplifier les associations entre la Recherche et l’Industrie en faveur d’un progrès éthique et durable.

Incubateur Descartes

L’Incubateur Descartes est un service d’aide à l’émergence et à l’accompagnement de projets de création d’entreprises innovantes à forte valeur ajoutée technologique ou scientifique. Il est implanté au cœur du Pôle d’Excellence Ville Durable de Paris-Vallée de la Marne, avec l’Université Gustave Eiffel.

Lieu

Maison de l’entreprise innovante

2 bis Rue Alfred Nobel,
77420 Champs-sur-Marne

Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Pas de soucis, rejoignez-nous en visio.

Une Question ?

Contactez-nous

L’événement et le programme SCI.TY sont portés par

Avec le soutien financier de la Région Île-de-France

Partenaires

Les serveurs qui hébergent ce site web sont situés à Paris (France) et refroidis par un procédé dit « à sec » (non adiabatique) grâce à des aéroréfrigérants et une installation de free cooling.